Les sortilèges du Tremblay, Karine Lebert

1540-1 (3)

 

Cet ouvrage renferme l’histoire d’une famille – exclusivement constituée de filles – qui s’étend sur plusieurs générations ; une famille qui semble affectée d’une malédiction qui provoquerait une immuable répétition des événements d’une génération à l’autre.

J’ai ressenti une grosse frustration dès le début. L’auteur plante un décor, une ambiance et un personnage qu’elle parvient à rendre attachant en seulement deux pages. Mais voilà, elle l’abandonne pour définitivement (ou presque) passer à un autre, que c’est frustrant ! J’ai mis un moment à me « refaire » cet attachement avec ce que l’auteur nous propose ensuite.

La suite justement n’est finalement constituée que d’une répétition d’événements qui m’a semblé trop … répétitive, justement. Les filles (qui finalement sont presque les mêmes personnages au bout du compte) rencontrent les mêmes garçons et l’histoire se répète et ainsi de suite. Au bout de quatre générations, on a compris, si bien que j’ai trouvé le livre définitivement trop long.

Je suis déçue car je m’attendais avec un titre comme celui-là à être davantage emmenée, secouée, troublée. J’aurais aimé garder les impressions des deux premières pages, l’auteur nous propose au contraire une inexorable, récurrente, accablante et fastidieuse fuite dans le temps … C’est dommage.

Partager sur :
Share on Facebook1Tweet about this on Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *