Le royaume de Kensuké, Michael Morpurgo

Le-royaume-de-Kensuke

 

Voici un petit livre fort fort sympathique qui se lit en quelques heures et qui ravira sans aucun doute les aficionados de la lecture et surtout ceux qui n’aiment pas ça.

Le mythe de Robinson accessible à tous dans un petit livre qui séduit tout d’abord par ses couleurs et ses nombreuses illustrations réalisées par François Place. Je l’ai trouvé relativement onéreux – pas loin de 8€ tout de même – mais cela semble justifié par la qualité de l’ouvrage. Le papier est très beau, les illustrations qui parsèment l’ouvrage et la lecture en ressortent plus colorées et plus belles.

Ceci dit l’histoire traite d’un sujet captivant et intarissable. La solitude, la survie, le temps, l’éloignement, l’île déserte nous confronte en tant qu’être humain à tous ces éléments et c’est en cela qu’elle nous fascine. Jules Verne y a consacré un roman, le cinéma n’est pas en reste avec Seul au monde en 2000 criant de crédibilité sans oublier les programmes télé en recherche d’exotisme ou de sensations fortes ou encore d’abrutissement des masses comme Koh Lanta.

Dans cet ouvrage Michael, 11 ans, part faire le tour du monde à la voile avec ses parents, un jour, il tombe à la mer et échoue sur une île déserte. Le schéma est toujours le même ultra connu et utilisé, et pourtant on se laisse emmener. Comment Michael va-t-il survivre sur cette île ? Quelles rencontres va-t-il faire ? On veut savoir et on ne lâche pas le livre si facilement !

J’ai beaucoup aimé la philosophie qui ressort du texte, j’ai apprécié le contact que les personnages ont avec la nature qui devient une alliée, le contact avec les animaux également qui sont finalement eux aussi des habitants de l’île. Enfin, la réflexion sur la présence humaine néfaste et nuisible est fort intéressante et invite à la modestie.

Un très bel ouvrage que je vous recommande sincèrement, à lire pour le plaisir et à offrir à nos adolescents !

 

Partager sur :
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *