Le régiment monstrueux, Terry Pratchett

regiment_pratchett

Cela faisait un petit moment que je n’avais pas lu un livre de Terry Pratchett, et comme je manquais d’inspiration dernièrement dans mes lectures, je me suis procuré cet ouvrage.

C’est l’histoire de Margot Barette qui part à la recherche de son frère, pour cela, elle se coupe les cheveux, jure comme un homme et se fait enrôlé dans l’armée, un jour, dans une taverne bien sombre. L’arrivée du troll dans ce passage est de toute beauté.

Pratchett use une fois de plus des clichés de la Fantasy pour mieux les démonter. C’est intéressant, divertissant et parfois jubilatoire … en tout cas pour les 200 premières pages, après … j’avoue m’être un peu lassée. On s’attache cependant aux personnages que l’on voit « ramer », « galérer » au court de leur avancée vers l’ennemi. Mais justement cette avancée est un peu longue et se perd parfois dans des dialogues que j’ai ressenti parfois comme étant inutiles.

Le seul reproche que je pourrais faire à Pratchett justement, c’est son style : rapide, franc, précipité … qu’on n’a pas toujours le temps d’apprécier ; l’action va vite, les personnages parlent entre eux – beaucoup – sans qu’on ai vraiment compris où en était l’intrigue …

C’est un peu acerbe comme critique sans doute ; mais finalement l’humour est toujours présent et les pensées constructives sont également là. La caricature que nous offre Pratchett laisse place parfois à de réelles réflexions sur la guerre dans ce tome.

« Il vaut infiniment mieux côtoyer ceux qui cherchent la vérité que ceux qui s’imaginent l’avoir trouvée. »

« Vaincre sans combat est la plus grande victoire. »

Si vous n’avez jamais lu Terry Pratchett, je vous déconseillerais cependant de commencer avec ce tome, préférez La huitième couleur. La plupart de ces ouvrages se lisent indépendemment des uns des autres, mais on y trouve cependant parfois des personnages récurrents. Cela offre la possibilité de les lire dans l’ordre que l’on veut et selon notre humeur … Bonnes découvertes !

Partager sur :
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *