Le portrait de Dorian Gray, Oscar Wilde

 

 

Quelle surprise et quel plaisir de se plonger dans cet ouvrage tellement riche et passionnant. C’est l’histoire d’un portrait maléfique peint avec tellement de passion qu’il renferme un terrible pouvoir. On ne lâche pas le livre avant de comprendre le terrible secret que renferme ce tableau.

Les personnages fort sympathiques sont attachants. On lit, on déguste les paroles et les discours absolument passionnants de Lord Henry – que l’on prend plaisir à souligner dans le texte tellement ils nous touchent – sans imaginer une seule seconde juger de leur influence néfaste.

Au fil des chapitres nos sentiments évoluent au fur et à mesure du changement des caractères des personnages. On a l’impression de bien connaître ces êtres de papier mais notre avis, notre regard se transforment. La sagesse manifeste laisse place à l’apparat, la prétention, la futilité, l’égoïsme au détriment de la modestie, de la connaissance et de la culture. Le portrait de Dorian Gray dénonce le narcissisme et l’égocentrisme qui abîme l’âme et rend néfaste, nuisible et odieux.

Oscar Wilde attachait énormément d’importance au style de son écriture. La traduction lui rend hommage ! La langue est soignée, les descriptions détaillées sans être trop prolixes nous enferment dans les différents lieux, pièces, chambres inoccupées et lugubres … dans lesquelles se meuvent les personnages.

J’ai découvert ce livre dans le cadre du petit défi lecture organisé par Livraddict, une réelle révélation que je vous encourage à découvrir surtout si vous êtes amateur de manoirs sombres et d’évènements inexpliqués.

 

Partager sur :
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter

2 commentaires


  1. J’ai beaucoup aimé ce livre aussi, qui nous en apprend beaucoup sur les faces sombres de nos êtres…
    Mais dans la même veine, je me demande si je n’ai pas été plus marquée par « La peau de chagrin ». Dans la série des grands classiques, si tu ne l’as pas lu et que tu en as l’occasion, je te le conseille ! 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *