La confession d’un enfant du siècle, Musset

la confession d un enfant du siècle

 

Octave de T***, blessé par un chagrin d’amour tente de se raccrocher à la vie. Il souffre de la séparation d’avec sa maîtresse. Ce livre va donc retracer la débauche de ce jeune homme qui souffre de sa relation avec les femmes. Elles sont à ses yeux une source perpétuelle d’insatisfaction, elles sont infidèles et inconstantes.

Alfred de Musset entretenant une relation avec Georges Sand semble témoigner dans ce roman de ses propres tourments. Ce livre rassemble les réflexions d’Octave qui va faire la rencontre d’une autre femme plus âgée que lui. Il va devoir alors faire face à la jalousie, aux remords, à la culpabilité et à la colère.

J’ai eu l’impression de relire Manon Lescaut de l’abbé Prévost – qui annonce le Romantisme et que je n’avais pas aimé – cet ouvrage m’a semblé tout aussi inconstant justement, des personnages aux prises avec des sentiments qu’ils ne maîtrisent pas. Ils s’aiment puis ils ne s’aiment plus puis ils s’aiment de nouveau, ils veulent rompre, alors ils écrivent des lettres qu’ils veulent absolument rattraper une fois la missive partie, alors ils s’épanchent sur leurs remords, leurs …. Bref, des histoires extrêmement bien écrites, des personnages on ne peut plus riches au destin bancal et inassouvi mais à l’intrigue insignifiante.

J’ai aimé les pièces de théâtre de Musset – On ne badine pas avec l’amour reprend les caractéristiques citées plus haut – j’ai beaucoup moins aimé son unique roman, dommage … La rencontre avec Brigitte Pierson reste originale cependant et montre toute le romantisme (!) d’Octave. Aussi, le « mal du siècle » évoqué par Musset dans cette oeuvre qui est cette difficulté pour les jeunes d’atteindre leurs idéaux ne la rend que plus actuelle.

Logo Livraddict

Partager sur :
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter

2 commentaires


  1. C’est un roman que je veux lire depuis pas mal d’année mais je n’ai encore jamais trouvé l’occasion ! J’avais beaucoup aimé aussi sa pièce *on ne badine pas avec l’amour* J’espère apprécié un peu plus que toi =D Mais ce que tu dis revient souvent dans les textes associés au romantisme donc à voir pour celui ci !!

    Répondre

    1. Oui, c’est vrai que j’ai un peu de mal … Maintenant, cela reste des textes très riches, qui valent sans doute qu’on s’y intéresse ! Je te souhaite de belles découvertes !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *