Kaamelott, L’armée du Nécromant

Je vais être franche, je ne suis pas trop Bandes Dessinées. Je n’en lis pratiquement jamais, cependant un élève a voulu me prêter le premier album de Kaamelott, appréciant beaucoup la série, je me suis dis pourquoi pas et j’ai poliment accepté.

J’ai lu cet ouvrage à une vitesse fulgurante ! En fait, je crois que je ne sais pas lire de bandes dessinées … J’ai l’impression que les actions ne me parviennent pas clairement, que le dénouement est trop rapide, j’ai l’impression de ne pas avoir le temps de me poser, de m’impliquer, de me sentir plongée dans l’histoire.

Surtout celle-ci. La quête vraiment intéressante que nous propose Alexandre Astier est résolue en un temps record et avec une facilité déconcertante, c’est presque dommage … Par ailleurs, j’ai bien conscience du travail accompli par l’enlumineur qui nous propose des planches de qualité, aux détails soignés. Ceci dit j’aurais vraiment apprécié pouvoir prolonger le plaisir.

J’ai cependant aimé retrouver l’humour de la série, Perceval est génial, Léodagan aussi même si j’ai trouvé ses traits un peu gros parfois.

J’ai passé un moment de détente agréable en compagnie de cet album, trop bref mais très drôle … Si vous avez l’occasion de le feuilleter, il devrait vous apporter quelques occasions de sourire.

Partager sur :
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter
Publié dans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *