Je suis un garçon, Arnaud Cathrine

je-suis-un-garcon

Arnaud a 12 ans et souffre au collège. (Oui, c’est un peu répétitif dans mes lectures en ce moment, mais il faut bien bosser … :)). Arnaud souffre car il est un garçon et il s’appelle Cathrine.

L’auteur évoque donc les moqueries (qui s’incrustent dans nos classes telles des graffitis gravés sur les tables d’étude), la solitude, le désarroi des adultes, le regard des autres, les difficultés d’intégration puis finalement la confiance et la réussite dans un roman très court et bien illustré qui s’adapte ainsi aux faibles lecteurs.

Cet ouvrage propose ainsi des pistes de travail pertinentes, des prétextes à la discussion qui sauront satisfaire nombreux professionnels ou parents perplexes …

Le langage familier est fort employé, ce qui permet une compréhension rapide du texte qui se veut alors accessible, pertinent – peut-être incommode cependant –  notamment envers les jeunes lecteurs.

Je suis un garçon peut donc venir en aide à certains ou en distraire d’autres (quoique ce n’est pas trop le sujet …), il peut néanmoins être un très bon « livre réponse » au mal-être de certains enfants tellement tellement et inadmissiblement répandu dans nos établissements scolaires.

Partager sur :
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *