Topaze, Marcel Pagnol

topaze_francis_perrin

 

Il s’agit là d’un souvenir d’enfance inoubliable.

« Des moutons étaient en sûreté dans un parc, dans un parc. Des moutonssss … étaient … étaieuunnnt … »

Quelle joie j’ai eu de revoir cette pièce de théâtre d’une grande finesse. Quel personnage que ce Topaze, d’une honnêteté farouche au point de passer pour niais ou naïf. Il est incapable de mentir ou de comprendre qu’il faut le faire. Seulement, va-t-il rester aussi droit et respectable jusqu’au bout ?

Les comédiens jouent avec délice, les personnages féminins sont éclatants et volubiles. Il y a de quoi rire, de quoi pleurer, rien n’est ennuyant. Le texte est très agréable à écouter, le langage soutenu et les simagrées sont fort plaisants, la langue française est tellement belle !

Francis Perrin dans le rôle titre est touchant, tendre, émouvant, drôle … redoutable … Il incarne le personnage à merveille. La mise en scène est contemporaine et appréciable. J’ai eu l’occasion de comprendre aujourd’hui toutes les particularités du texte que je ne pouvais pas saisir étant trop jeune. Marcel Pagnol nous propose une réflexion sur l’argent, le pouvoir qu’il donne, l’honnêteté qu’il bafoue …

Une pièce de théâtre qui a sans doute contribué à ma passion pour la littérature ! A redécouvrir !

« L’argent ne fait pas le bonheur mais on est bien content d’en avoir »

theatre logo

Partager sur :
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter

2 commentaires


    1. C’est avec plaisir ! Cela m’incitera sans doute à continuer de lire et de découvrir du théâtre !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *