Soumission, Michel Houellebecq

Soumission

Parfois, j’aime me plonger dans les livres qui font polémique, juste pour savoir pourquoi  …

Quelle délicate critique je m’apprête à faire … Ce livre est juste dingue ! (en tout cas au début). D’une facilité déconcertante à lire, il invente une politique fiction assez perturbante dans laquelle Marine Lepen arrive en tête de l’élection présidentielle devant le parti de la fraternité musulmane.

J’ai particulièrement aimé – vous vous en doutez si vous suivez un peu ce blog – cette histoire à tendance distopique qui bouscule et pousse à réfléchir. Je regrette cependant que l’auteur s’attarde un peu trop sur son protagoniste au fil du roman et s’éloigne de l’intrigue initiale, c’est dommage.

Il s’agit d’une fiction mais dans laquelle on retrouve des gens connus : David Pujadas, Jean-François Copé, François Bayrou, Christophe Barbier … Cela rend l’intrigue pas si fictionnelle que ça finalement … C’est déstabilisant … On peut se demander quel message tente de nous faire passer Michel Houellebecq.

Et d’en venir à cette question qui pourrait faire l’objet d’un sujet de dissert’ : Soumission est-il islamophobe ? En effet, le parti évoqué plus haut a des intentions à faire pâlir … Je n’ai pas la réponse à cette question mais pouvoir se la poser est déjà très dérangeant … C’est le premier Houellebecq que je lis, ce n’est sans doute pas le plus facile.

Je comprends mieux pourquoi le livre a fait polémique notamment aux alentours du 7 janvier 2015 alors que Charlie Hebdo se retrouvait dépouillé de ses meilleurs éléments sous les balles de ses ennemis. Cruelle réalité, cruelle coïncidence …

Toujours est-il que j’ai relativement apprécié cette lecture – j’aime les livres qui me bousculent –  notamment grâce au style d’écriture particulièrement efficace ce qui contribue sans doute également au malaise que l’ouvrage provoque.

Partager sur :
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *