Michel Strogoff, Jules Verne

250px-'Michael_Strogoff'_by_Jules_Férat_01

Jules Verne a cette particularité de proposer des personnages profonds et remarquables. Michel Strogoff fait partie de ces Phileas Fogg et autres Capitaine Nemo ou encore Cyrus Smith gorgés de caractère pour lesquels les épreuves quelles qu’elles soient ne sont que des moyens d’acquérir – si c’est encore possible – de la sagesse, de l’aplomb, de l’expérience. Ces hommes – il n’y a sans doute que trop peu d’héroïnes chez Verne, encore que … – ces hommes donc vont, parce qu’ils sont courageux et vertueux, s’attacher à accomplir leur mission, organiser leur survie et celle de leurs alliés et amis quel qu’en soit le prix. Qu’est ce que l’argent ? la dignité ? l’orgueil tant que restent la distinction, l’élégance, l’envergure, le panache !? L’auteur va cependant faire subir des épreuves à ce personnage au point de le rendre beaucoup moins charismatique …

Dans ce roman Jules Verne propose une intrigue élégamment construite quoique parfois sur-faite avec des raccourcis – qui semblent être de réels raccourcis pour le coup – dans lesquels des personnages qui se sont perdus de vue à la page 130 se retrouvent à la 200ème peut-être un tout petit peu trop facilement … Mais ce n’est rien, ce n’est rien du tout car l’intrigue, le texte et le talent de Jules Verne font le reste.

Il y a des rebondissements, de l’action, de l’élégance, de la finesse, de la galanterie mais de la misère et du désespoir aussi … le tout sur fond de conflit guerrier au sein d’une Sibérie inamicale et inhospitalière, tout cela se marie habilement.

Trop peu d’héroïnes féminines sans doute parce que nous ne sommes qu’au XIXè mais les femmes tiennent cependant un rôle non négligeable et prennent une large place dans cette intrigue où leurs agissements auront clairement une incidence sur le déroulement de l’action au point de donner un réel tournant au roman ; quelle compagne exceptionnelle que cette Nadia !! Elles sont fortes, sensibles mais surtout inébranlables et déterminées ; oui, oui, de réelles héroïnes en somme … !

Bon, pour ceux qui ont l’habitude de lire ce blog et qui me connaissent un peu, inutile de vous dire qu’il s’agit là d’un Jules Verne – encore un – que j’ai aimé, je continuerai d’enrichir ma collection des Voyages Extraordinaires parce qu’ils le sont, vraiment et sans aucun doute !

Au plaisir de vous lire !

Partager sur :
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *