Merlin, T.A. Barron

MLN_wizardswings_CVR.indd

 

T.A. Barron nous propose une histoire que l’on connait bien, pas seulement parce qu’il s’agit de celle de Merlin, le célèbre enchanteur, mais surtout parce qu’il s’agit de la même trame que centaines d’histoires déjà racontées.

On suit donc les aventures d’un petit garçon qui se réveille sur une plage sans se souvenir de qui il est. Il va grandir dans une masure aux côtés de sa mère (ou une femme qui prétend l’être), il essuiera les brimades de ses camarades puis les silences des adultes quand il cherchera à découvrir d’où il vient et finalement il fera face à un destin qu’il refuse d’assumer. Il s’agit d’une histoire que l’on connait finalement par coeur.

Malgré tout, comme toujours dans ce type d’histoire, on les lit. Comme si finalement ce schéma nous rassurait, mais il lasse aussi franchement, disons-le …

C’est sans aucun doute pour cela que je ne lirai que le premier tome de cette saga … Oui, parce qu’évidemment T.A. Barron nous propose un récit à rallonge avec pléthore de tomes qui se suivent comme c’est souvent le cas dans ce type d’ouvrage et je n’ai personnellement pas envie de ne lire que ça … Je refuse de consacrer tout mon temps de lecture qu’à une seule oeuvre.

Aussi, j’émettrais d’autres réserves que j’ai aussi pu soulever dans d’autres lectures. Certains passages sont assez naïfs, survolés, crédules voire puérils. Emrys découvre son pouvoir de seconde vue un peu trop facilement à mon goût. L’évènement n’est traité finalement qu’en une dizaine de lignes, c’est beaucoup trop rapide, la scène n’en est presque pas crédible. J’ai eu également cette impression sur d’autres passages de l’ouvrage mais je ne souhaite pas risquer d’en découvrir l’intrigue ici. Disons simplement que pour créer du suspense, il convient juste de prendre le temps de le mettre en place.

C’est souvent ce que je regrette dans ces ouvrages pour adolescents. Les auteurs font l’effort de les rendre accessibles et c’est formidable (!!) car ça fait lire nos collégiens et ça, ça n’a pas de prix et je le pense sincèrement !!! « Lisez jeunes gens, lisez !!! » Mais, cela se fait fréquemment au dépend de la crédibilité, du manque d’approfondissement de certaines scènes et c’est vraiment, vraiment dommage.

J’ai l’impression en fait de me faire voler mon temps de lecture comme quand un réalisateur ne porte pas à l’écran toutes les scènes qu’un livre formidable a pu m’offrir, c’est frustrant.

Auteurs ! Prenez le temps d’écrire – décrire – alors nous prendrons le temps de lire et donc de découvrir. Prendre le temps, c’est bien aussi.

Néanmoins, ce livre offre – une couverture de toute beauté c’est déjà ça – et une réécriture de la légende Arthurienne intéressante pour les jeunes gens qui veulent s’y intéresser, aussi, cet ouvrage peut offrir un premier contact pertinent avec la littérature Fantasy, à découvrir donc !

Partager sur :
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *