Les Liaisons Dangereuses, Choderlos de Laclos

les_liaisons

Plongez-vous dans ce livre et découvrez la machiavélique Marquise de Merteuil et son acolyte, le Vicomte de Valmont. Il vont vous faire les détester mais c’est tellement bon ! Nous suivons dans cet ouvrage les complots et les machinations de deux libertins auprès d’une société qui met un point d’honneur à maintenir sa réputation.

Il s’agit pour moi d’une relecture, j’avais beaucoup aimé ce roman épistolaire à l’époque et c’est encore le cas aujourd’hui. J’apprécie beaucoup la Marquise de Merteuil pour ce qu’elle met en place si habilement. Ses faits sont contestables mais elle excelle en cela, elle est le pilier de ce roman du XVIII qui n’a pas pris une ride.

En effet, qu’en est-il de nos histoires de coeur aujourd’hui ? N’utilise-t-on pas nous aussi l’écriture pour échanger, aimer, détester, vivre tout simplement ?

Et puis, le registre de langue est tellement plaisant. Que l’on puisse lire ces lettres donne au lecteur comme une impression d’indiscrétion, nous sommes les voyeurs de la vie de ces gens qui jouent à s’aimer, se détester ou qui s’amusent aux dépends des plus faibles, des plus naïfs.

Cela ne retire en rien à la qualité de ce roman et loin de moi l’idée de le rabaisser à une quelconque ignominie mais quelque part … cet ouvrage … C’est juste un peu les Feux de l’Amour du XVIIIè s, nourris d’une élégance suprême et d’une finesse dans le verbe rarement égalée.

Ce roman offre une réflexion intéressante sur la condition humaine et m’a plusieurs fois fait sortir le crayon pour en souligner les merveilles:

« Les hommes ne peuvent juger les pensées que par les actions. »

« Il ne faut pas fâcher les vieilles femmes ; ce sont elles qui font la réputation des jeunes. »

« La honte que cause l’amour est comme sa douleur : on ne l’éprouve qu’une fois. »

Si vous n’avez jamais lu les liaisons, allez-y ne serait-ce que pour y découvrir des personnages délicieux et captivants.

Partager sur :
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *