L’esclave du lagon, Didier Daeninckx

esclave_lagon

 

Le titre de ce petit ouvrage d’une centaine de page est plein de contradiction … Le mot esclave évoque la soumission, le travail forcé ; le lagon évoque le paradis, la liberté … Ces deux thèmes vont se confronter tout au long de l’histoire, provoquant une étrange impression de malaise.

Nous allons suivre les traces de Crisanto, petit garçon des Philippines dont le papa est parti travailler sur les chantiers de construction au Qatar dont nous n’avons plus de nouvelles. Le jeune garçon va devoir donc se battre pour subsister, faire vivre sa famille.

Ce livre évoque des situations très contemporaines finalement dans lesquelles des réfugiés fuyant leur pays, leur situation tente de survivre ailleurs et font parfois face à une adversité et à une désillusion encore plus grande.

Le texte est simple et bien écrit, les situations difficiles des personnages ne nous parviennent que plus facilement. Ce petit livre s’adresse aux adultes et aussi aux adolescents qui cherchent à comprendre et donc à relativiser le pays dans lequel ils vivent. Un coup de poing, une belle histoire !

Partager sur :
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *