Les clients du bon chien jaune, Pierre Mac Orlan

chien_jaune

Nous restons dans le domaine de l’aventure avec cette histoire de pirates éditée en collection Junior mais qui n’a rien à envier à l’île au trésor ! Louis-Marie dont le papa est décédé est pris en charge par son oncle, propriétaire de l’Auberge du Bon Chien Jaune à Brest. Un soir, il entend des conversations étranges et souhaite en savoir plus, c’est alors que l’aventure commence.

L’action de déroule en Bretagne (à Brest), ayant eu l’occasion de visiter cette destination, j’avoue avoir revécu les impressions grandioses face aux paysages de ce petit morceau de terre sur la mer. Les rochers immenses par endroit pouvaient cacher des bateaux au drapeau noir … Cela forgeait l’imagination !

photo_bretagne

Les descriptions de ce petit livre d’aventures sont étoffées, le vocabulaire est choisi, l’aventure est omniprésente si bien que j’en ai apprécié la lecture de bout en bout. Aussi, la Bretagne est fort vivace de part l’ambiance mais également grâce au vocabulaire et les prénoms des personnages, c’est un réel dépaysement !

« Je coupai un penbaz, mis mon baluchon sur mon épaule, et en bragoubraz à la mode des paysans, je pris à travers la lande le chemin qui devait me conduire à Brest. »

penbaz : baton  / bragoubraz : culottes bouffantes.

Aussi, le héros de cette histoire n’est pas le parfait garnement, gentil, au service de tous et avec des intentions manifestes, non, il est parfois méchant, parfois irrévérencieux ; cela tord le cou à bien des schémas manichéens dans lesquels les personnages seraient soit gentils soit méchants. Louis-Marie est un vrai pirate en somme !!

Ce petit livre s’adresse aux adultes curieux à la recherche d’une vraie histoire de pirates divertissante et aux enfants et adolescents qui apprécient l’Aventure !

Partager sur :
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *