Le reste de leur vie, Jean-Paul Didierlaurent

Il est de ces livres que l’on achète parfois mais que l’on ne lit pas tout de suite, que l’on garde dans notre bibliothèque ou sur notre table de nuit pour quand on aura le temps, pour quand on aura l’occasion.

Didierlaurent est de ces auteurs qui écrivent des histoires à lire à certaines occasions.

Le reste de leur vie raconte l’histoire entre autre d’une assistante de vie et d’un thanatopracteur, un monsieur qui embaume les morts. Profession, s’il en est singulière que l’auteur va magnifier et détailler au fil de son intrigue à travers un personnage profondément attachant.

Didierlaurent écrit de ces livres qui font du bien, qui transforment un dimanche pluvieux en rayon de soleil, une soirée déprimante en dîner aux chandelles.

C’est plein de bonheurs simples, de petites attentions, d’intrigues touchantes. Les personnages à la fois riches et profondément normaux, naïfs et réellement matures, ils peuplent un roman d’une douceur rare.

Un vrai bonheur de lecture à garder dans sa bibliothèque juste pour se faire du bien, ou pour quand on en a besoin.

Partager sur :
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *