Le continent sans retour, Fabien Fournier

 noob2

 

Il s’agit là de la seule – à ma connaissance – série de livres ayant pour thème un jeu vidéo en tant que tel. C’est à dire que dans ce roman nous sommes dans le MMORPG* Horizon et nous y suivons l’avancée des personnages/joueurs qui sont eux-mêmes derrière leur ordinateur. Le livre précise davantage le scénario de la web série, on peut cependant lire cet ouvrage sans la connaitre et vise versa tout est indépendant et se complète subtilement. Attention cependant, il s’agit là du deuxième tome, voici le premier que je vous propose également de découvrir :

noob1

Ne vous attendez pas à de la grande littérature (il n’y a rien de péjoratif dans mes propos, le livre est d’ailleurs de bien meilleure qualité que d’autres ouvrages que j’aie pu ouvrir à mes dépens) pas de grande littérature donc ni à de réalisation ultra professionnelle of the dead dans la série, Noob est peuplé de comédiens amateurs et c’est ce qui fait toute sa particularité, sa singularité et sa sympathie. Le roman est plaisant à lire, certes, mais je suis néanmoins assez fascinée par la boulimie créatrice de son auteur qui ne semble jamais avoir connu le vertige de la page blanche. La force de Fabien Fournier est sans aucun doute là : l’Ecriture ; appréciez l’efficacité des dialogues qui concurrencent aisément certaines séries françaises professionnelles aux conversations insignifiantes …

Nous suivons donc Gaea, Omega Zell, Arthéon, Couette, Ivy et Sparadrap dans le continent sans retour. Le petit groupe fait des rencontres, évolue tant bien que mal et fait face à l’adversité avec plus ou moins d’efficacité au fur et à mesure des quêtes qui lui sont confiées. J’aime beaucoup ces personnages attachants et pleins de fantaisie. Mon favori reste Sparadrap qui par sa clownerie reste le bout en train inéluctable de l’équipe, j’aime aussi la mauvaise foi de Gaea qui sous la plume de Fabien Fournier nous agace franchement et nous laisse échapper parfois des moues d’exaspération. La richesse des personnages et leur complémentarité singulière – parfois insurmontable – enrichissent considérablement l’histoire.

Soulignons également l’effort de l’auteur d’expliquer avec beaucoup d’attention les actions des joueurs notamment lors des combats afin de rendre le récit très « role play » et finalement très littéraire au sens strict du terme.

Un ouvrage à lire si vous connaissez déjà Noob ou si vous êtes curieux et avide de pouvoir soutenir une création libre, originale et indépendante, ce que je continuerai de faire avec beaucoup d’empressement et de sollicitude. Longue vie aux Noobs !

 *(Massive Multiplayeurs Online Role Playing Game)

Logo Livraddict

Partager sur :
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter

6 commentaires


  1. Si tu cherches un autre roman s’inspirant d’un MMORPG, tu as « Les Aventures d’Edward Craft », de Pierre Grimbert, aux éditions Octobre également. Mais c’est plutôt parodique !
    Maintenant que j’ai lu ta chronique, j’irai bien jeter un œil sur les romans Noob, tiens !

    Répondre

    1. Je te remercie pour tes indications, je me pencherai sur Pierre Grimbert prochainement.
      N’hésite pas à lire Noob, c’est léger, plaisant et sympathique 🙂

      Répondre

      1. Je suivais la série, avant (quand j’avais plus de temps), alors je ne doute pas que ça reste dans le même esprit ! Dans le même genre (mais uniquement en audio), tu connais peut-être Reflets d’Acide et Le Donjon de Naheulbeuk ?

        Répondre

        1. Oui, je connais bien !! J’aime beaucoup reflet d’acide, je trouve que JBX a beaucoup de talent !

          Répondre

    1. N’hésite pas ! J’ai passé un très bon moment ! Au plaisir de te lire !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *