Le comte de Monte-Cristo, A. Dumas, Cie des Âmes Libres.

Juste trois comédiens, une multitude de personnages … du dynamisme et de la justesse.
Je suis sortie au théâtre hier soir et c’était bien !

Trois comédiens peuplent une scène vide et incarnent à merveille la multiplicité de personnages qui font ce roman magistral d’Alexandre Dumas. Comme j’ai aimé retrouver cette émotion de l’évasion d’Edmond Dantès, sa rencontre avec Faria, la sagesse de ce dernier, la vengeance du comte, comme j’ai aimé me replonger dans ce roman remarquable juste deux heures … Tout est admirablement bien suggéré avec des mimes, des gestes précis et concis, des costumes simples mais explicites.

J’ai été impressionnée par la capacité des comédiens à incarner cette diversité de personnages sans que l’on soit – en tant spectateur – perdu le moins du monde … Le charisme, le talent envahit une scène complètement démeublée mais pleinement vivante.

Trois comédiens, accompagnés d’un quatrième subtil mais essentiel : l’éclairage. Celui-ci finement utilisé avec précision et pertinence, termine de magnifier le tableau proposé par cette troupe bourrée de talent !

Un grand moment de littérature, assurément !

 

Partager sur :
Share on Facebook1Tweet about this on Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *