La vérité, Terry Pratchett

la vérité

Bon, eh bien je crois que je ne lirai plus Pratchett.

C’est un peu abrupt mais c’est finalement la décision que j’ai prise après avoir « calé » sur ce nouveau tome.

J’ai choisi cet ouvrage parmi la multitude de romans de cet auteur car le sujet me semblait intéressant, et effectivement, il l’est. La vérité traite de la presse et du rapport de la société avec celle-ci. On suit Guillaume Des Mots qui lance son journal et qui est surpris du rapport de la population avec celui-ci, l’importance de l’écrit, le pouvoir de la lecture, des pensées et du voyeurisme qu’elle provoque. Tout cela est très enrichissant, mais voilà, j’avance dans le livre et soudain, je m’ennuie.

Je ne sais pas si c’est le style, ou la longueur de l’ouvrage, l’histoire qui s’effiloche sans qu’on en voit le bout ; il y a quelque chose qui ne passe pas entre Pratchett et moi et c’est dommage. Les personnages sont pourtant intéressants et originaux, l’humour est bien présent, peut-être s’agit-il de l’intrigue finalement qui ne m’emporte pas, j’avoue ne pas vraiment comprendre.

Toujours est il qu’il s’agit là d’un échec … Je continuerai de lire, mais plus Pratchett, je le crains.

Partager sur :
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *