La maison des intentions particulières, John Boyne

9782266240383

Je n’ai pas trop d’affinités avec la Russie et les intrigues qui s’y passent en général … J’ai lu Anna Karénine une fois, j’ai essayé de m’intéresser à Dostoïevski aussi, sans véritable coup de cœur. J’ai choisi cet ouvrage à la librairie pour son auteur, John Boyne sans trop m’attarder sur la quatrième de couverture ni sur la première d’ailleurs …

J’ai découvert et encensé John Boyne lors de la lecture du garçon en pyjama rayé, que je vous encourage à découvrir.

Ici, l’auteur nous propose l’histoire d’un personnage très attachant comme il sait apparemment très bien les construire. Gueorgui Daniilovitch, né dans une famille modeste, sauve la vie du grand duc Nicolas Nicolaïevitch ce qui lui vaut de devenir le protecteur du tsarévitch Alexeï. Commence alors pour lui une vie nouvelle entre les murs dorés du palais d’hiver de Saint-Pétersbourg que l’auteur nous narre avec talent et dextérité.

En effet, Boyne nous raconte cette histoire en rythmant habilement son récit ; il alterne les chapitres qui exposent l’adolescence de Gueorgui et sa vie adulte si bien que l’on a de la peine à devoir refermer le livre avide de connaître la suite … La chronologie ainsi entrecoupée harmonise efficacement toute l’intrigue.

Ce roman se lit comme un passionnant cours d’Histoire. Boyne en aborde les grandes pages en y glissant parfois des réflexions engagées sur les agissements contestables des hommes ou leurs convictions légitimes. Cela donne de l’épaisseur à l’ouvrage au sens propre comme au figuré.

Les personnages sont intéressants, le style est efficace, le cadre franchement attrayant, c’est très souvent émouvant ; La maison des intentions particulières est tout simplement un très très beau roman.

« Mais c’est important, persista-t-il. Chacun de nous a un pays qu’il appelle le sien, non ? Tant que nous vivons, nous avons le devoir de chercher à en faire un lieu meilleur pour tous. »

 

Partager sur :
Share on Facebook1Tweet about this on Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *