La bonne couleur, Yaël Hassan

51dV536WnjL._SY344_BO1,204,203,200_Le passeur de Lois Lowry – mon gros coup de coeur des ces dernières années – voilà ce à quoi ce livre me fait penser même si je ne lui porte pas la même passion. Max évolue dans un monde dans lequel il est interdit de penser, de lire, de s’aimer … il s’agit là de thèmes maints fois évoqués et traités mais je ne m’en lasse pas.

Cet ouvrage destiné aux adolescents dès 12 ans et qui se lit en quelques heures ne peut que les inciter à réfléchir sur le monde qui les entoure notamment suite aux événements que nous avons vécus dernièrement.

La bonne couleur aborde les thèmes de la tolérance, de la confiance et de la liberté de penser, il s’agit d’un ouvrage qui permet d’ouvrir des débats autour de sujets de réflexions essentiels dans notre société actuelle. Ce roman a justement le mérite d’être simple et accessible.

Aussi, il permet d’aborder en douceur le genre distopique dès le début du collège même si dans une autre dimension Hunger Games le fait aussi à sa façon …

Le seul reproche que j’émettrais sur ce type d’ouvrage c’est que le déroulement de l’intrigue ressemble en beaucoup de points à Suivez-moi-jeune-homme du même auteur : un jeune garçon va faire la rencontre d’un vieil homme qui va l’initier à observer le monde. Par conséquent, en tant que lecteur, nous ne sommes pas dépaysé par l’originalité et c’est dommage …

Un ouvrage sympathique donc, qui aborde des thèmes fondamentaux que je ne manquerais pas de proposer à mes collégiens.

Partager sur :
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *