Don Juan, Molière

donjuan

 

 

Une relecture intéressante et riche d’enseignement. Molière dénonce une fois de plus la malhonnêteté, le mensonge, l’hypocrisie, l’arrogance … autant de travers humains qu’il met en scène avec délice et qui restent on ne peut plus actuels.

Don Juan récemment marié à Elvire, souhaite conquérir d’autres femmes : « Tout le plaisir de l’amour est dans le changement » nous dit-il. Son valet Sgnanarelle n’aura de cesse de se morfondre à devoir servir un homme aux actions si mauvaises mettant en avant une fois encore un rapport maître-valet singulier. Sganarelle à plusieurs reprises va acquiescer les comportements de son maître mais sans pouvoir les admettre, ce qui donne lieu à des apartés ou à des situations canoniques dans lesquelles l’un prend la place de l’autre.

Don Juan est incorrigible, même son père Don Louis ne parviendra pas à le raisonner. Il ne changera pas au prix de sa vie. Molière nous explique à quels points nos agissements ont des conséquences, Don Juan le saura à ses dépends.

Les femmes sont les victimes du jeu de Don Juan, mais ne sont-elles finalement pas les vraies héroïnes de cette histoire ? Piégées par les boniments du protagoniste, elles vont en sortir grandies à l’image de Done Elvire qui vient annoncer son détachement avant de tenter elle aussi de raisonner de l’homme qu’elle a aimé en l’incitant à réfléchir sur ses agissements. L’humour n’est pas en reste cependant et certaines situations nous décrochent parfois de francs sourires.

J’ai aimé cette pièce, le personnage de Don Juan malgré son comportement est intéressant et prend les traits de gaillards que l’on peut aisément croiser à notre époque. En effet, nous avons toutes connu au moins une fois un Don Juan ; patronyme devenu dès lors une célèbre antonomase. Soulignons à ce propos l’aspect on ne peut plus actuel de la couverture de l’édition ci-dessus.

CategorieShakespeare

Partager sur :
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *