Comment peut-on être français ? Chahdortt Djavann

 

Ce livre évoque les thèmes de l’identité, de l’intégration, des difficultés d’intégration, des difficultés d’apprendre le français, de l’oppression de la religion … Cet ouvrage qui se lit avec une facilité incontestable nous propose de faire connaissance de Roxane, jeune iranienne, fraîchement arrivée à Paris et qui va se heurter à son histoire personnelle, à la solitude, à ce “là-bas” tellement espéré qui est enfin devenu son “ici”.

Ce roman se distingue par sa singularité. A la fois roman traditionnel et épistolaire, parfois pamphlet, il mêle les genres et les registres nous proposant ainsi une lecture dense au rythme soutenu et ininterrompu. J’ai particulièrement apprécié cette double lecture : l’histoire de Roxane d’une part puis sa lecture des lettres persanes d’autre part. En s’adressant à Montesquieu, Djavann, par l’intermédiaire de son personnage, nous propose un point de vue vif, critique, parfois violent sur la culture iranienne, la religion, les mollahs.

Le titre – quelque peu provocateur ? – pose cette question de la culture, de la liberté, la nôtre puis celle des autres … De la place que l’on a ou que l’on se trouve dans un pays qui n’est pas le nôtre, au sein d’une nation et finalement dans notre vie. Ce roman ne fait pas l’impasse sur les horreurs subies par les femmes dans de nombreux pays, coupables juste d’être ce qu’elles sont. C’est parfois violent, bouleversant … Ce livre sert à comprendre pourquoi certains fuient, se réfugient …

Comment peut-on être français ? est un roman finalement profondément sensible qui traite de l’humain quel que soit ses origines et qui montre à quel point notre culture nous créé, nous construit et nous détruit parfois aussi …

 

Partager sur :
Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *